Yoshitaka Amano Yoshitaka Amano est né en 1952 à Shizuoka, une petite ville au pied du Mont Fuji au Japon. Durant son enfance, il passait son temps à gribouiller des dessins sur les immenses rouleaux que lui ramenait son frère, employé d'une usine de papier. "Je ne me souviens pas d'une seule époque où je ne dessinais pas," se souvient-il.

Alors qu'il rendait visite à l'un de ses amis à Tokyo en 1967, il amena courageusement ses peintures au studio d'animation Tatsunoko Productions, créateurs de Space Ace et de Mach Go Go Go. Son talent fut instantanément reconnu et, à l'âge de 15 ans, sa famille l'envoya à sa demande à l'internat d'une compagnie dans la capitale. Après un an d'entraînement, Amano prit par au design des personnages de nombreux des plus grands dessins animés de Tatsunoko, incluant Gatchaman (La Bataille des Planètes), Hutch l'Abeille, et Cashaan: Robot Hunter. Et pourtant, après quinze ans passés avec le studio d'animation, Amano a commencé à s'ennuyer. Il donna sa démission à l'âge de 30 ans, échangeant sa carrière établie pour la vie précaire de dessinateur en freelance. "Même les autorités fiscales se sont posées des questions sur ma décision," se souvient-il. "Mais lorsque votre vie devient trop stable, la créativité disparaît".

Amano gagnait bientôt une audience fidèle grâce à la publication japonaise du Science Fiction Magazine, qui publia ses travaux dans leur Twilight World. En 1984, il publia son premier recueil de peintures, Maten.
Il collabora avec de nombreux auteurs, donnant naissance à près de 20 livres illustrés qui se sont vendus à des millions de copies. Ces travaux inclus Vampire Hunter D de Hideyuki Kikuchi, Guin Saga de Kaoru Kurimonto, Arslan Chronicals de Yoshiki Tanaka ainsi que Rasen-O et Chimera par Baku Yumemakura.
A la même époque, en 1984, il collabora avec le directeur Mamoru Oshii afin de créer le film d'animation l'Oeuf de l'Ange, qui devint un film culte au Japon.
Son succès artistique lui fit accéder à un nouveau format dans les années 80 : les illustrations de jeux vidéo. Son premier projet, Final Fantasy, devant un succès international. Il créa aussi le design des personnages pour les jeux Front Mission, Gun Hazard, Rebus (Kartia) et Emblem of Eru. Amano repoussa même encore plus loin ses frontières en 1997 quand il commença son travail dans la ville de New York.

"New York" dit Amano "est la ville de mes désirs, un lieu où je peux rêver librement et sans aucune restriction." Son exposition de 1997 Think Like Amano dans le Puck Building de New York présente une rétrospective de son travail, et vit le démarrage de ses séries d'ambitieuses peintures de New York. Durant l'hiver 1998, l'exposition se déplaça au Musée Uenonomori de Tokyo où il battit des records d'influence. 1998 vit aussi la première de 1001 Nuits, un projet de collaboration film/musique composé par David Newman commandité par l'Orchestre Philharmonique de Los Angeles.

Le film d'animation en 3D fut produit par Yukio Sonoyama et servit de première à la série innovante Filmharmonic du Philharmonique de L.A. Durant l'hiver 1999, Amano présenta une exposition multimédia sur son nouveau personnage Hero. De plus, en 1999, Amano s'est associé pour la première fois avec Neil Gaiman afin de proposer une nouvelle édition de la largement populaire série Sandman.

Traduit de l'Anglais


Illustrations © Yoshitaka Amano | Moi | Contact | 2002-2017

Revoltech, premier site d'informations sur ces figurines Japonaises du constructeur Kaiyodo, fiches, news, articles et photos

Fr Eng

Ma chaîne Youtube
Naimoka Revoltech - Premier site d'informations français sur les Revoltech Le Monde des aniMes et des Mangas Le Blog de Matt Le Blog de Do CLUB RETROGAMING Le Guide du Master Finaland Valid HTML 4.01 Transitional

Le Flux RSS de l'Art de Yoshitaka Amano